6 secrets pour débloquer ton Anglais Spécial Débutants

Après des années passées à l’apprentissage de l’anglais, je n’arrivais toujours pas à communiquer. J’évitais toute situation et toute personne qui pourraient m’exposer à cette langue. Un jour, je me suis dit : « Tu passes à côté des opportunités et de belles rencontres… Quel dommage ! Je me demandais… et ceux qui communiquent efficacement, comment font-ils » ? J’ai alors décidé de mener mon enquête pour connaitre les secrets de cette langue et les transmettre aux débutants et aux faux-débutants.

Aujourd’hui, je vais te présenter les résultats de mon enquête qui te permettront une communication facile accessible même aux débutants.

1. Accepte-toi comme tu es!

Tu n’as pas besoin d’être parfait! Prenons l’exemple sur les enfants. Ils communiquent sans penser à une méthode, ils veulent tout simplement passer un message aux parents pour atteindre un but précis. Puisque nous acceptons le langage des enfants, pourquoi ne pas faire la même chose en apprenant une langue étrangère ? Même si au début, tu feras des fautes, tu t’amélioreras vite comme un enfant. En revanche, si tu restes concentré sur ce qui est correct ou pas correct, tu auras du mal à parler et pendant longtemps. De plus, nous faisons des fautes en parlant français. Pourtant, nous nous comprenons.

Pourquoi ne pas appréhender l’apprentissage d’une langue comme l’apprentissage de la natation ? Si tu n’entres pas dans l’eau, tu n’apprendras jamais à nager ! Avant d’aller dans la grande piscine, nous passons par la pataugeoire. Nous nous y immergeons dans l’eau progressivement jusqu’au jour où nous sommes à l’aise et nous mettons la tête sous l’eau. Soyons francs : personne n’a encore appris à nager à table en lisant un livre et en écoutant les conseils d’un maître nageur !

Aujourd’hui, tu peux communiquer et faire des fautes ou garder parfaitement le silence ! Pas besoin de parler comme un natif pour communiquer efficacement. C’est toi qui choisis… !

2. Tu connais plus de mots que tu ne le penses

Ce n’est qu’une sélection des mots que tu connais déjà… La liste est beaucoup plus longue!

Tu as sûrement déjà remarqué que l’anglais est une langue omniprésente dans le monde d’aujourd’hui, par exemple : dans l’économie, la politique, les affaires, les jeux vidéo, la publicité et les réseaux sociaux. Tu as la chance de savoir parler français. En réalité, il y a beaucoup de mots qui se rassemblent dans ces deux langues. Pour ces raisons, tu connais déjà plus de 1000 mots anglais – tout cela sans effort et sans avoir appris par cœur. Donc, tu es déjà capable de communiquer et de tenir une conversation basique ! Au cas où tu ne connaitrais pas un mot précis, tu pourrais toujours expliquer avec des gestes.

3. « Please » – le mot magique qui ouvre toutes les portes

Pleeeeeeease!

Qui n’a jamais entendu « please », lève la main ! C’est un terme universel que tu peux ajouter à tous les mots. Cela veut dire « s’il vous plait » ou « s’il te plait » en français. Un seul mot suffit, car en anglais, il n’y a pas de distinction entre « vous » et « tu ». Au début, ne te soucie pas d’articles ! Un nom sans article suffit pour passer ton message. Nous n’y pensons pas forcément, mais en français, c’est pareil : imagine – un étranger te dit : Café, s’il vous plait ! Baguette, s’il vous plait ! Tu comprends parfaitement. En ce qui concerne la quantité, de toute façon, si tu ne connais pas les nombres, tu peux toujours montrer avec les doigts ou indiquer l’objet dont tu parles.

Par exemple :

  • Avec les noms :

Dans un taxi : Hotel, please !

  • Dans un café pour demander un café ou de l’eau : Coffee, please ! Water, please !

Quand tu veux acheter des chaussures : Size 8, please !

  • Avec les noms propres :

Quand tu veux te rendre à New York : New York, please !

  • Avec les verbes :

Quand tu veux qu’une action s’arrête : Stop, please !

4. « Sorry » et « OK » toujours utiles

Ok…?

Grâce à ces mots utiles, tu n’as pas besoin de faire des phrases!

  • Sorry : excusez-moi, désolé, je ne comprends pas, répète, je ne suis pas intéressé(e)
  • OK : tu es d’accord / Not OK : tu n’es pas d’accord

5. Les « Leviers »

Les verbes leviers débloque l'anglais des débutants
Yes, you can do it! Pas besoin de règles de grammaire!

Afin de ne pas utiliser les mots « savants » qui te feraient penser à l’école et qui n’apporteraient strictement rien à une communication efficace, je te propose de les appeler tout simplement « les leviers ». Les leviers servent à exprimer nos émotions, nos envies et les situations dans lesquelles nous nous trouvons.

  • I CAN – je peux, je sais – deux significations

You can speak English. Tu sais parler anglais.

I can help you. Je peux t’aider.

Pour créer une question, on applique l’inversion comme en français.

Can you speak French? Sais-tu parler français?

Can I help you? Puis-je t’aider?

  • I NEED – j’ai besoin

I need it – j’ai besoin de ça.

I need to test it. J’ai besoin de l’essayer.

  • I HAVE TO / I MUST – je dois

I have to go. – Je dois partir.

  • I WANT – je veux

I want to buy it. Je veux l’acheter.

You want new shoes. Je veux de nouvelles chaussures.

  • I SHOULD – je devrais

You should eat. – Tu devrais manger.

Il est vrai qu’après NEED et WANT, on ajoute TO devant un verbe, mais si tu l’oublies, tu seras quand même compris. C’est comme si un étranger t’avais dit : je finis manger ou lieu de je finis de manger. Alors, tu comprends sans effort !

6. To Be or Not To Be – être ou ne pas être

Le verbe "to be" est un secret
Be or not to be : telle est la question

Tout d’abord, j’ai une bonne nouvelle pour toi : il n’y a pas de conjugaison en anglais. Si les exceptions n’existaient pas, la vie aurait moins de couleurs… Le seul verbe qui change de forme selon la personne… et demande un peu d’effort, est TO BE (être).

I am Je suis

You are Tu es

He, She is Il, Elle est

We are Nous sommes

You are Vous êtes

They are Ils, elles sont

Pour communiquer, il est nécessaire de poser des questions et de donner des réponses.

Par exemple:

  • Si tu veux créer une question, une simple inversion suffit 🙂

Are-you hungry? As-tu faim?

  • Pour une négation, tu rajoutes NOT.

I am NOT hungry.

Conclusion

Puisque communiquer de façon simple et sans approfondir la grammaire, ne veut pas dire communiquer mal. Ose dès aujourd’hui et oublie les fautes possibles ! Saisis des opportunités et fais de belles rencontres ! L’essentiel est de te lancer :)

À bientôt, pour plus d’astuces !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.