Pourquoi apprendre une langue avec un natif n’est pas toujours une bonne idée ?

Je suis persuadée que tu as déjà entendu dire que la meilleure façon d’apprendre une langue étrangère était de suivre des cours de langue avec un locuteur natif ou plus simplement un natif. Est-ce vrai pour un débutant ou un faux-débutant ?

Qui est locuteur natif ?

Un locuteur natif ou un natif d’une langue est un locuteur dont cette langue est la langue maternelle. Cela veut dire qu’un Français né et élevé en France est un locuteur natif de français.

On pourrait croire qu’un Anglais est une personne idéale pour nous transmettre l’anglais. Il parle anglais tous les jours, tout naturellement. De plus, il a une bonne prononciation « naturelle ». Est-ce réellement suffisant ?

Une autre question se pose : est-ce que n’importe quel Français serait capable de présenter, de façon simple et efficace, les bases de français à un étranger ?

Je vous laisse répondre à ces questions.

L’apprentissage chez l’adulte

Quand un adulte apprend une langue étrangère, il compare toujours la nouvelle langue à sa langue maternelle. Il se dit souvent : « dans ma langue maternelle, quand je veux demander quelque chose, je dis ça. Je veux donc exprimer la même chose dans la langue que j’apprends ». C’est tout à fait normal, puisqu’il a appris le fonctionnement de sa langue maternelle à l’école. Cette manière de réfléchir est devenue quelque chose de logique pour lui.

Contrairement aux adultes, les enfants apprennent différemment, sans connaitre la structure d’une langue et sans se poser des questions. Ils ne sont pas encore imprégnés de cette nécessité de logique, ancrée dans la tête de l’adulte.

Si l’adulte ne comprend pas le fonctionnement de la langue qu’il apprend, il ne se sent pas à l’aise. Cette situation mène à l’apparition du stress – l’ennemi numéro 1 de l’apprentissage. Pour le réduire, il est important d’assimiler les bases du fonctionnement de cette langue. Il faut qu’elles soient présentées de façon accessible en prenant en considération la langue maternelle de l’apprenant. Cela peut être très bien fait par un intervenant non natif ou par un natif à condition qu’il connaisse bien le fonctionnement de ta langue et de la sienne.

Optimiser la présence d’un natif pour apprendre une langue

Qui n’a jamais été paralysé à l’idée de parler une langue étrangère à un natif ou de suivre des cours avec lui ? J’ai été dans ce cas plusieurs fois et je ne me sentais pas à l’aise. C’était une sorte de cauchemar dont je voulais me réveiller le plus tôt possible. Le stress était au maximum. La même chose concerne les immersions linguistiques.

C’est seulement quelques années plus tard que j’ai compris l’importance des fondamentaux simplifiés et expliqués de façon accessible ainsi que de la gestion du stress dans le processus de l’apprentissage.

Tu es déjà sûr de toi. Tu as acquis les bases. Même si tu n’as pas encore le niveau que tu désires, lance-toi ! Entoure-toi de natifs ! Pars en immersion linguistique ! Tout simplement, profite !

La présence d’un natif ou un voyage linguistique est une chose formidable qui peut t’apporter beaucoup de bénéfices, par exemple :

  • Améliorer ta compréhension, ta prononciation
  • Connaitre mieux la culture de cette personne
  • Enrichir ton vocabulaire

Tu apprendras vraiment vite et cela deviendra un grand plaisir pour toi.

Conclusion

Tu as les bases. Tu comprends les structures. Alors, le stress baisse. Notre perception est au top niveau quand nous sommes à l’aise. Dans ce cas-là, nous retenons plus de choses, car nous en avons réellement envie et nous en demandons plus et plus… Un apprentissage efficace a pour but de faire tomber les barrières et non de rentrer le plus de choses possibles dans la tête.

C’est ici que tu trouveras plus d’astuces sur les bases de l’anglais. Si tu es à la recherche de motivation, n’hésite pas à cliquer ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.